CONTACT

Parlez à un de nos conseillers en direct…

Les éoliennes

Les éoliennes permettent de produire de l’électricité grâce au vent. Le processus de production s’active lorsque les pales situées en haut du mât se mettent à tourner grâce à des vents forts, réguliers et fréquents. L’électricité produite est un courant continu qui est transformé en courant alternatif par un onduleur destiné à la revente au réseau ou à une consommation directe.

Économies sur la facture ?

Grâce à l’électricité produite, une éolienne peut vous permettre des revenus jusqu’à 1 000 € / an pendant 15 ans. Il faut noter cependant que les panneaux solaires photovoltaïques sont une alternative beaucoup plus rentable, car ils génèrent de meilleurs revenus (jusque 2 300€ /an pendant 20 ans) et ce pour un investissement 3 fois moins important. N.B : L’éolienne ne constitue pas un système assez rentable pour une installation chez un particulier. Son prix est trop élevé pour être amorti par les revenus grâce au système de revente sur le réseau ErDF. Par exemple, pour une éolienne de 2 kW, achetés à 15 000 €, il faudrait environ 75 000 heures de production pour couvrir son prix d’achat.

Comment ça marche ?

Il existe actuellement deux types d’éoliennes : horizontale et verticale.

  • L’éolienne horizontale est la plus connue : elle permet de meilleurs rendements, mais elle est également la plus chère.
  • L’éolienne verticale est, quant à elle, plus abordable. Elle se fixe sur le toit de votre maison et a, par ailleurs, l’avantage de fonctionner même avec des vents faibles.

 

L’Éolienne: avantages… et inconvénients

  • Efficace pour produire une énergie électrique propre.
  • Cependant, l’Éolienne n’est pas un système encore assez rentable pour les particuliers. Son prix peut varier entre 10 000€ et 90 000€ selon la puissance souhaitée et son amortissement prendrait trop de temps pour vous en tiriez des avantages conséquents.

Quelles aides financières pour les éoliennes ?

Bruxelles : Les certificats verts

Le principe: vous recevez un certificat vert pour chaque tranche de CO2 évitée, exprimée en kg. Le nombre de certificats verts par MWh (= 1000 kWh) d’électricité produite est attribué par le régulateur bruxellois de l’énergie, “BRUGEL”. Il varie selon la technologie et la puissance de l’installation, et est réévalué chaque année en fonction des conditions du marché.

Actuellement, l’offre est de 3 certificats verts par MWh produits par une installation inférieure à 5 kWc (2,4 certificats entre 5 et 10 kWc). La valeur d’un certificat vert est garantie à 65 € par Elia, le gestionnaire belge du réseau de transport d’électricité. Néanmoins, le prix du marché avoisine aujourd’hui les 82 €.

Wallonie : La prime Qualiwatt

Elle remplace les “certificats verts”, et concerne toutes les installations d’une puissance inférieure à 10 kWc mises en service depuis le 1er mars 2014. Son principe: verser au détenteur de l’installation une prime annuelle pendant 5 ans. Ceux disposant de revenus précaires bénéficient d’une prime complémentaire.

La prime Qualiwatt est versée par votre gestionnaire de réseau en fonction du tarif établi semestriellement par la Commission Wallonne pour l’Energie ou “CwaPe”. Une installation type de 3kWc a ainsi droit à une prime qui se situe entre 473 € et 586 € par an.

Les éoliennes représentent un investissement – Quel Budget?

Une éolienne est une installation pas encore très rentable et son prix est variable entre 10 000 € et 90 000 € selon le degré de puissance que vous souhaitez. Une installation de 5 kWh correspond à une éolienne de 30 000 €, il faut compter 50 000 € pour une éolienne de 10 kWh. Il faut donc mûrement réfléchir avant d’opter pour cette solution et vérifier que vous disposez des moyens financiers pour rendre votre investissement rentable en tant que particulier.

Choisissez votre niveau d’indépendance énergétique et trouvez un installateur qualifié dans votre région…